Vaucouleurs : escargots en danger

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/vaucouleurs-escargots-danger-1382873.html

Actualités des escargots du château de Tusey

« Si d’ici deux semaines on n’a pas trouvé de solution, on ne pourra pas recommencer la saison, on ne pourra pas acheter de naissains d’escargots. On ne pourra pas élever d’escargots, donc pas vendre derrière. » Un drame pour Philippe Terlin et son épouse Marina à la tête depuis 2014 d’une petite entreprise agricole basée à Vaucouleurs, sous le nom Les escargots de Tusey.

Tout ça à cause du non-paiement d’une commande par un client, un restaurateur installé dans l’est meusien. Qui après leur avoir passé une grosse commande fin 2015 n’en a jamais honoré le paiement. Aux abois financièrement, Philippe Terlin avait saisi le tribunal de commerce en 2016 Qui en juillet dernier a condamné le restaurateur à verser à l’héliciculteur près de 24 000 euros entre la somme et les intérêts. Ce qui devait permettre à Philippe Terlin de repartir sur de bonnes bases.

Sauf que depuis juillet et le jugement du tribunal de commerce, les Terlin n’ont toujours pas vu venir un centime. « Et nous, tous nos biens ont été hypothéqués rapidement parce que nous n’avons pas pu payer nos fournisseurs, honorer nos emprunts », déplore Philippe Terlin qui ne demande qu’une chose « sauver ma peau et mon travail ».

Meuse et Merveilles

Pour Philippe Terlin, la vie n’a jamais vraiment été un long fleuve tranquille. Lorrain d’origine, attiré par la mer, ayant coupé tous les ponts avec l’est de la France, il part en Bretagne, embarque sur des bateaux. Pour revenir en 2010.

Deux ans plus tard par hasard, il tombe sur un article consacré à l’héliciculture. « Une révélation », n’hésite-t-il pas à dire. Si bien qu’entre 2012 et 2013 il passe un brevet professionnel et ouvre officiellement son exploitation agricole dans la foulée. « On s’est endetté pour créer l’exploitation, 36 000 euros, mais on a très bien démarré. » Il qualifie même 2014 de « belle saison, belle récolte ».

La petite entreprise s’annonçait prometteuse. Encore plus avec le label Meuse et Merveilles. C’est d’ailleurs ce label qui incite le restaurateur à prendre contact avec l’héliciculteur de Vaucouleurs. « Il nous a d’abord achetés petitement », puis sollicite une plus grosse quantité. « A l’été 2015, il a voulu acheter toute notre production. »

Cinq personnes embauchées

Philippe Terlin freine les ardeurs de son acheteur qui le relance en novembre. Les fêtes de fin d’année approchent, le restaurateur avance « vouloir vendre sur le marché de Noël de Metz ». Ne voulant pas mettre tous ses escargots dans le même panier, Philippe Terlin propose une bonne partie de sa production « pour en conserver un peu pour ma boutique. » Ils s’accordent sur 200 kg d’escargots. Pour honorer cette grosse commande, la famille Terlin embauche 5 personnes. « On s’est encore endetté pour mener à bien ce travail. On était sur notre bonhomme de chemin, heureux de notre dur labeur. »

Sauf qu’après une première livraison, le restaurateur « a refusé la suite», niant même avoir passé une quelconque commande. Preuves en main, les Terlin auront gain de cause devant le tribunal de commerce.

Depuis, le restaurateur a fait appel de ce jugement et propose même une solution amiable : « Il ne conteste plus la commande ni la facture si on lui livre le reliquat de commande alors qu’il nous a tués dans notre boulot. »

Impensable pour Philippe Terlin qui a décidé de sortir de sa coquille et alerte tous azimuts de la situation. Sur la paille mais combatif, dimanche 25 février il sera tout de même sur le stand Meuse au Salon de l’agriculture à Paris. Pour promouvoir son travail et certainement encore alerter sur sa situation.

Karine DIVERSAY

Un grand merci à Sophie et à toute l'équipe de "ça roule en cuisine", de magnifier de la sorte nos campagnes Lorraines, et de mettre en lumière nos savoi-faire, et nos passion !

Vous pouvez nous revoir en cliquant sur ce lien ou sur la photo

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/emissions/ca-roule-cuisine/escargots-du-chateau-tusey-marine-philippe-terlin-vaucouleurs-1349617.html

 


 

 

 

Retrouvez nous également sur le site des Drive fermier de Meuse Bar le Duc et Commercy


 

 

 

Également sur celui de Saint-Dizier 


Sur  les ventes en lignes des Ruches  de :

  • Dombasle                https://laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/917
  • Villers les Nancy    https://laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/6510
  • Foug                          https://laruchequiditoui.fr/fr
  • Nancy rue Bazin     https://www.facebook.com/rqdopoudriere/
  • Allain                         https://laruchequiditoui.fr/fr/assemblies/7656
  • Pont à Mousson     https://fr-fr.facebook.com/lrqdo.pam/

Nouveau produit : jus de pommes rambours

notre jus de pommes des escargots du château de Tusey

Les escargots du Château de Tusey ont la joie et l'honneur de vous présenter le petit dernier né de l'exploitation.

 

Le jus de pommes réalisé avec les nombreux pommiers des vergers du parc du  château.

 

Des pommes rambours, une vieille espèce qui donne un jus très parfumé.

A vos gobelets !


Garanti sans aucun traitement ni avant, ni pendant, ni après !



Retrouvez-nous sur Facebook

Nous contacter


Les escargots du Château de Tusey

9 place de Tusey
55140 – Vaucouleurs

Meuse – Lorraine

 

07 83 81 87 95

03 29 89 44 67

 

Formulaire de contact

Nos horaires


La boutique de l'exploitation

Du mardi au samedi : 9h-12h - 14h-19h

Le dimanche : 9h-12h

Mois de décembre : ouvert tous les jours de 9h à 19h


Visite de la ferme

De mai à septembre

Pour groupe : nous contacter

Particulier, famille : accueil sans rendez-vous

Nous suivre




Les escargots du château de Tusey - Bienvenue à la ferme
Les escargots de Tusey - Meuse & Merveilles